René Tato LOUA

« Variabilité et changement des structures dynamiques et thermiques par observations  (sol et satellite) et modélisation numérique : interactions troposphère-moyenne atmosphère »

Soutenance : Mars 2020

 

Le système climatique terrestre est un système interactif et complexe. Du fait de sa sensibilité et de son action, l’atmosphère est la composante de ce système. En effet, l’atmosphère est le milieu le plus rapidement affecté par des perturbations des équilibres de notre environnement, qu’elles soient d’origines naturelles ou anthropiques.


L’atmosphère terrestre est structurée verticalement en fonction du gradient de température. La moyenne atmosphère –stratosphere and mésosphere- est une région de transition qui recouvre une large gamme d’altitude. Elle fait lien avec la troposphère et la thermosphère. La moyenne atmosphère (MA) se trouve ainsi soumise à une action conjuguée du changement climatique, du fait des activités anthropiques et de la variabilité naturelle. L’augmentation dans la troposphère des concentrations des gaz à effet de serre induit un réchauffement global dans la troposphère et un refroidissement global dans la MA. Nous proposons dans ce sujet de thèse d’examiner la variabilité des structures thermiques et dynamique dans différentes couches de la troposphère et de la moyenne atmosphère. Comme objectif, il s’agit d’analyser et de quantifier les contributions de différents forçages, d’étudier les  interactions entre les différentes couches et, de calculer et analyser les variabilités saisonnières et les tendances observées.


Les données météorologiques de 12 stations météorologiques en Guinée pour la période 1960 à 2016, les données ERA-Interim de température, de vent à différents niveaux de pression et de pluie de 1979 à 2016 pour la région de l’Afrique de l’Ouest, les données satellites MLS/Aura et SABER/TIMED, les données radiosondages ballon du réseau Wyoming  de 1960 à 2016 sont utilisées.
Dans le cadre de cette  recherche, l’évaluation des outils de modélisation numérique est prise en compte.


Figure 1: Inter annual variation of temperature anomalies at Conakry site.


 Encadrement :

Directeur : Hassan BENCHERIF
Laboratoire de l'Atmosphère et des Cyclones (LACy) - UMR 8105
Université de La Réunion

Co-directeurs : Zoumana BAMBA
Centre de Recherche Scientifique de Conakry Rogbane (CERESCOR)
Guinée

Nelson BEGUE
Laboratoire de l'Atmosphère et des Cyclones (LACy) - UMR 8105
Université de La Réunion